Bonjour à tous,

 

Ça y est, nous avons terminé les tournages de l'été, samedi dernier nous avions amorcé les derniers plans dits complexes pour Escargoth et le lendemain nous avons continué avec un tournage de Patricula qui fut un peu plus conséquent, un peu plus loufoque, dans lequel de nouvelles têtes font leurs apparitions. Il me tarde de voir le résultat de ce dernier, les 3 bobines seront bientôt en développement.

 

Bilan des deux projets (ça fait péchu comme ça) :

 

Escargoth :

Ce projet fut et va être un défi sur le plan du montage. En effet, si l'on reprend depuis le début, le film a été tourné en super 8 couleur, en 24 images/s et il va être transféré en 16:9. Le défi sera de faire coincider l'image pellicule avec le montage numérique et notamment au niveau de l'incrustation de l'escargot géant (car en effet c'est l'histoire d'un escargot géant qui attaque des gens, librement inspiré d'une légende landaise : Lo Carcolh). Beaucoup de chose seront à travailler sur cette bande annonce, notamment au niveau du montage numérique. Toutefois, ce que je peux vous assurer à l'heure actuelle, c'est que cette fausse bande annonce sera très made in Sud-Ouest, elle sera très born in 70's, cela se passe majoritairement en pleine nature et il y a très peu de personnages pour le moment.

 

Escargoth-01.jpg

 

 

Patricula :

Ce projet va être, lui aussi, un défi sur le plan du montage, mais à l'inverse d'Escargoth, le plus gros du travail se jouera sur le rythme de la bande annonce. En effet, rappelons que ce projet a été tourné en super 8 noir et blanc, en 18 images/s et il va être monté pour être diffusable avec un projecteur super 8. Donc l'intervention numérique ne servira qu'à faire des essais de montage. Rappelons que ce film se positionne dans le début du cinéma muet et qu'il s'agit d'une fausse bande annonce d'un film de vampire, avec une touche made in Sud-Ouest, peut être moins évidente que son homologue, toutefois l'humour est complétement déjanté, les acteurs ont particulièrements apprécié de travailler sur ce projet. Toute l'équipe de la SicaFilm ainsi que des personnes que nous aimons cottoyer y sont réunies. Patricula s'annonce comme un projet familiale, bon enfant, avec différents degrés d'humour. Mais je le répète le défi se jouera sur le rythme de la bande annonce, qui sera en partie insufflé par le montage mais surtout par la musique. Car malgré le fait que ce soit un film muet, il sera diffusé et accompagné par un groupe musical, donc le travail de composition sera important.

 

patricula-02-copie-1.jpg

 

Pour l'instant, on attend le développement calmement, d'autres petits plans qui nous manque seront sûrement tournés en fin d'année et début d'année prochaine. Je vous ai parlé d'un projet breton qui devrait naître tôt ou tard, ce que je peux vous dire pour le moment, c'est que vous allez avoir l'affiche du projet dans le courant de la semaine prochaine.

 

Vous l'attendiez depuis longtemps, voici le Journal de Bord de Fred ! Celui-ci a était upgradé et il est offert avec des nouvelles têtes.

 

 


 
Retour à l'accueil